RSS Linkedin Youtube
Ouvrir le menu

Partagez cet article

Réalité étudiante : mieux la connaître pour améliorer les conditions de réussite

4 juin 2012 Universitaire

Auteurs : Catherine Pilon, Jean-Marc Drouet, Yvan Champoux, Hachimi Fellouah et Bénédicte Geay
Université de Sherbrooke

Résumé 
Au cours des dernières années, la recherche en pédagogie universitaire a démontré que la réussite des étudiants est notamment influencée par leur motivation et par leur engagement envers leurs études. Or, depuis quelques années, des professeurs du baccalauréat en génie mécanique de l’Université de Sherbrooke observent chez un certain nombre d’étudiants de 2eannée (3e session) une diminution de leur motivation et de leur engagement envers leursétudes.

En 2000, dans un avis intitulé Réussir un projet d’études universitaires : des conditions à réunir, le Conseil supérieur de l’éducation du Québec a souligné l’importance de mieux comprendre la réalité étudiante – c’est-à-dire le rapport aux études qu’entretiennent les étudiants – dans le contexte de la mission de formation des universités afin d’améliorer les conditions de réussite des étudiants.

C’est donc dans cette optique qu’une étude a été menée auprès des étudiants de la 3e sessiondu baccalauréat en génie mécanique. Pour ce faire, un questionnaire et un guide de discussion ont été développés afin de les interroger sur les différentes composantes du modèle de la motivation, de l’engagement et de la réussite proposé par Prégent et al. (2009) – modèle adapté de Pintrich, Schrauben (1992) et Eccles, Wigfield, Schiefele (1998). Cette démarche en deux temps avait pour objectif d’évaluer et de mieux comprendre les perceptions des étudiants au regard des composantes du modèle retenu, en plus de favoriser leur réflexivité. Les résultats obtenus permettront notamment aux professeurs d’identifier des pistes d’intervention pour améliorer les conditions de réussite de leurs étudiants.

Lire l’article

 

Mots-clés: - -

© 2019 CAPRES all rights reserved / tous droits réservés