RSS Linkedin Youtube
Ouvrir le menu

Partagez cet article

Portrait des étudiants internationaux dans les universités canadiennes de 2004-2005 à 2013-2014

14 novembre 2016 Universitaire

Dans un rapport publié le 20 octobre 2016, Statistique Canada brosse le portrait des étudiants internationaux au Canada, pour la période allant de 2004-2005 à 2013-2014. Les informations fournies sont nombreuses, allant de leur lieu d’étude à leur provenance, pour ne nommer que quelques exemples.

Ce feuillet d’information de Statistique Canada rappelle que les étudiants internationaux sont accueillis à bras ouverts par les universités canadiennes, et ce, pour diverses raisons. Ils contribuent notamment à la qualité des expériences éducationnelles pour l’ensemble des étudiants tout en participant à une plus grande ouverture sur le monde.

Des bénéfices économiques

Sur le plan économique, ils sont également une source de revenus non négligeable pour les établissements d’enseignement canadiens qui les accueillent. Par ailleurs, à l’échelle nationale, pendant la décennie des années 1990, le Canada a pu atténuer sa pénurie de main-d’œuvre qualifiée grâce aux de 20 % à 27 % d’étudiants étrangers qui ont acquis le statut de résident permanent dans les 10 ans suivant l’obtention de leur permis d’étude. Il s’agit d’une tendance qui pourrait s’accentuer du fait que la population des étudiants internationaux dans les universités canadiennes a augmenté de 88 % entre 2004-2005 et 2013-2014 (comparativement à 22 % pour les étudiants canadiens).

Ce que le rapport permet d’apprendre

La lecture de ce feuillet d’information de Statistique Canada permet d’en apprendre plus sur les aspects suivants :

  • comment le Canada se compare-t-il avec d’autres pays de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE);
  • comment les étudiants internationaux se répartissent-ils par province;
  • de quelles régions d’origine les étudiants internationaux proviennent-ils;
  • comment les étudiants internationaux sont-ils distribués par niveau de programme;
  • dans quels domaines d’études les étudiants internationaux sont-ils inscrits.

Une présence marquée au doctorat et un attrait pour les domaines axés sur la carrière

Les stratégies mises en place par le Canada et les établissements d’enseignement au cours des dernières années ont porté fruit dans une certaine mesure. La proportion d’étudiants internationaux sur les campus du Canada s’est en effet accrue. Elle est passée de 7 % en 2004-2005 à 11 % en 2013-2014. Néanmoins, il faut noter que le nombre d’étudiants internationaux est généralement à la hausse pendant la même période (selon l’OCDE).

C’est principalement au niveau du doctorat que le Canada fait bonne figure en ce qui concerne les étudiants internationaux qu’il attire. Ces étudiants représentent 29 % des étudiants au Canada. En comparaison, ils comptent pour 9 % au 1er cycle et 17 % à la maîtrise. Enfin, on peut noter que la concentration des étudiants internationaux dans les programmes de commerce et de génie (des domaines axés sur la carrière) est plus marquée que chez leurs homologues canadiens.

Comme le souligne le rapport : «[m]ises à part les questions de comparaison, les étudiants internationaux sont de plus en plus présents sur les campus universitaires canadiens, ce qui témoigne de leur importance pour ces établissements et pour la société canadienne».

 

 

Pour consulter le rapport en entier

 

 

Mots-clés:

© 2019 CAPRES all rights reserved / tous droits réservés