RSS Linkedin Youtube
Ouvrir le menu

Partagez cet article

À la recherche des meilleures pratiques pour l’intégration des étudiants internationaux et des étudiants locaux

15 décembre 2016 Universitaire

Le International Student & Scholar Services (ISSS) de l’Université du Minnesota présente une recherche de Nancy E. Young qui répertorie 16 projets d’intégration d’étudiants internationaux aux États-Unis avec pour objectif d’en tirer les meilleures pratiques.

C’est l’augmentation marquée du nombre d’étudiants étrangers venant étudier aux États-Unis qui constitue le prétexte pour la production de ce rapport par le Groupe conseil de l’Université du Minnesota (University of Minnesota Advisory Group), en 2014. Le but du rapport n’est pas d’évaluer les pratiques mises de l’avant, mais bien d’en dégager des impressions et des idées à propos des pratiques actuelles.

 

L’intégration : un processus impliquant plusieurs groupes

Dans le guide de l’ISSS, l’intégration n’est pas conçue comme une tâche qui incombe aux seuls étudiants internationaux. Il s’agit plutôt d’un processus interactif impliquant à la fois ces derniers et les étudiants locaux. De plus, l’intégration, dans cette conception, est caractérisée par l’intentionnalité des actions entreprises et par le partage des bénéfices entre les personnes impliquées.

Dans cette perspective, le succès de l’intégration aux études supérieures est caractérisé par :

  • une offre d’aide, de soutien et d’ajustements par le personnel enseignant et administratif de l’université tant dans le cadre des cours qu’à l’extérieur;
  • un climat de travail qui reconnait et reflète les buts et les valeurs de l’inclusion;
  • une prise en compte, une évaluation et une réflexion au sujet des compétences interculturelles et globales à tous les niveaux de l’institution;
  • une transition permettant d’aller plus loin que la «prise de contact avec» et la «célébration» d’une culture pour aller davantage vers l’engagement et l’enrichissement mutuel, ce qui permette la création d’un terrain d’entente;
  • un engagement et une reconnaissance des bénéfices mutuels de cet engagement; et
  • un sentiment d’appartenance, de pouvoir contribuer et d’être valorisé.

 

16 bonnes pratiques

Les 16 bonnes pratiques qui sont répertoriées dans le guide proviennent de 10 institutions (trois privées et sept publiques), une association professionnelle et une coalition à l’échelle d’un État.

LES THÈMES COMMUNS

Les thèmes communs qui se retrouvent dans ces pratiques incluent :

  • Les partenariats : 75 % des bonnes pratiques recensées sont implantées en partenariat.
  • Le développement communautaire : L’échelle des pratiques varie beaucoup, de 20 à 1000 étudiants. La spécificité des buts varie aussi beaucoup. Toutefois, les initiatives ont en commun la volonté de créer une communauté.
  • Des étudiants actifs : 75 % des pratiques intègrent des étudiants.
  • Un engagement intentionnel : L’ensemble des pratiques visent à résoudre un problème précis. Elles sont toutes marquées par une intense implication des personnes les mettant de l’avant.

LES CATÉGORIES

Les bonnes pratiques recensées peuvent être regroupées en cinq catégories :

Infrastructure institutionnelle

  • Campus Dialogue Groups, Washington State University
  • Understanding International Cultures Workshops, University of Buffalo
  • International Partners Outreach Group (IPOG) University of Pennsylvania

Préparatoire

  • iCoug, Washington State University
  • Boiler Out!, Purdue University
  • International Football Clinic, Rice University

Produites par les facultés

  • Passport PUPIL, Purdue University
  • Right, Wrong, or Different? Ethics Dinner, George Mason University
  • International Lens, Vanderbilt University

Favorisant les amitiés

  • International Mentoring Program, Iowa State University
  • E-Mentor, Iowa State University
  • OU Cousins, University of Oklahoma
  • International@Iowa, University of Iowa

Développement du leadership

  • International–Domestic Student Summit, American Chemical Society
  • Georgia International Leadership Conference, Georgia Association of International Educators
  • International Leadership Education Academy for Development (I-LEAD), Iowa State University

 

Les 8 grands bénéfices pour les étudiants

Au terme de la recension des bonnes pratiques, l’auteure du rapport a souligné huit grands bénéfices qui en découlent pour les étudiants :

  1. Une reconnaissance officielle
  2. Un développement du leadership
  3. Des bénéfices liés à la qualité de vie
  4. Des relations avec les pairs facilitées
  5. Un espace sécuritaire pour la discussion
  6. Une occasion de développer des compétences culturelles
  7. Une meilleure connaissance de soi
  8. De nouveaux intérêts intellectuels

 

Document(s)

Mots-clés:

© 2019 CAPRES all rights reserved / tous droits réservés