RSS Linkedin Youtube
Ouvrir le menu

Partagez cet article

Les étudiants de première génération et l’accès aux études supérieures

27 octobre 2008 Collégial et universitaire

Auteure : Charlène Paradis, Agente de transfert et de liaison
CAPRES

Transitions est un projet de recherche et de transfert de connaissances financé par la Fondation canadienne des bourses d’études du millénaire.Ce projet entend proposer de nouveaux éléments de compréhension sur la situation des inégalités scolaires dans l’enseignement postsecondaire au Canada selon le double point de vue de l’accès et de la persévérance. L’originalité du projet repose sur le fait que trois équipes y travaillent en complémentarité: une équipe de recherche coordonnée par le CIRST, une équipe de transfert coordonnée par le CAPRES et une équipe de conseillers.

 

Extrait

« Saviez-vous qu’il est plus difficile pour un étudiant dont les parents n’ont pas étudié au cégep ou à l’université de poursuivre ses études après le secondaire ?

Effectivement, en raison du manque d’expérience scolaire des parents, ce type d’étudiant est plus enclin à vivre des défis qui peuvent rendre difficiles ses conditions d’accès aux études postsecondaires.

Certains qualifient ces étudiants de « première génération » (EPG) puisqu’ils sont les premiers de leur famille à atteindre ce niveau d’étude.

Aux États-Unis, les EPG sont représentés en tant que catégorie administrative dans les institutions et des programmes d’aide à la réussite sont également créés à leur intention. Par ailleurs, nombreux sont les chercheurs qui s’intéressent à cette population dite « à risque ». »

 

Lire l’article

 

Mots-clés: - - -

© 2019 CAPRES all rights reserved / tous droits réservés