Ouvrir le menu
16 novembre 2017 Universitaire

Partagez cet article

Nouvelle-Écosse | Q-Life : un programme axé sur la résilience et la réussite des étudiants

L’Université Dalhousie, en Nouvelle-Écosse, continue de bonifier son offre en matière de soutien à la santé et au bien-être pour ses étudiants. La dernière initiative à voir le jour est le programme Q-Life qui a été conçu pour enseigner la résilience.

Présenté dans le cadre d’un article de Dal News du 9 novembre 2017, le nouveau programme Q-Life cible les étudiants qui ont le sentiment d’être débordés, qui ressentent de l’anxiété ou du stress. Il a pour but de leur permettre de développer des compétences éprouvées liées à la pleine conscience, la nutrition, l’hygiène et la résolution de problème, pour ne nommer que quelques exemples.

Qu’est-ce que la résilience?

La résilience est ici définie comme l’un des mécanismes préventifs pour éviter la détérioration de la santé mentale. Il s’agit d’un élément essentiel pour vivre une vie équilibrée et productive. Bien que certaines formes de résilience soient plutôt innées, les responsables du programme croient qu’il est aussi possible d’apprendre à être résilient.

Un programme centré sur le bien-être et la santé

Le programme offert par l’Université Dalhousie est structuré autour d’une approche basée sur des données probantes. Celle-ci vise à permettre le développement d’une bonne santé mentale et physique en plus de favoriser une certaine performance mentale.

Q-Life est centré sur trois composantes :

  1. La conscience : les étudiants sont invités à passer un test afin de déterminer leur Pointage Q-Life. Cette évaluation mesure leur niveau de stress, leur capacité à le gérer, leur niveau d’engagement et leur santé. Cela leur donne une idée de ce sur quoi ils devront travailler.
  2. L’apprentissage : on présente aux étudiants une série de vidéos via V-logs pour les aider à faire usage du matériel.
  3. L’action : les étudiants sont impliqués dans le suivi de leurs progrès. Cela se fait par le biais d’un journal de bord en ligne ainsi que d’un cahier d’activité basé sur des questions. Le but est de leur permettre d’appliquer ce qu’ils ont appris dans leur vie quotidienne. Les organisateurs du programme souhaitent que les étudiants soient plus conscients de la situation dans laquelle ils se trouvent, qu’ils puissent identifier les problèmes et, éventuellement, qu’ils arrivent à trouver les solutions adéquates.

Les étudiants doivent investir de 8 à 10 heures de leur temps sur une période de neuf semaines. Le tout se déroule exclusivement en ligne. En suivant la démarche, ils obtiennent :

  • des conseils d’experts ;
  • un cours présenté sous forme de vidéos YouTube d’une durée de 5 à 10 minutes ;
  • un cahier d’activité comprenant des activités visant à renforcer leur résilience ;
  • un accès à une application journal de bord interactif pour les aider à gérer leur résilience ;
  • un accès à des vidéos supplémentaires de professionnels de la nutrition, du sommeil, de la psychologie et de l’exercice physique ;
  • une formation certifiée en résilience à inscrire à leur curriculum vitae et leur dossier scolaire.

Basé sur l’expertise développée à Dalhousie

Le développement ainsi que l’implantation de Q-Life sont le fruit d’un projet de recherche mené à la School of Health and Human Performance de l’Université Dalhousie en collaboration avec les Services étudiants. Des chercheurs en psychologie ainsi qu’en physiologie provenant de divers départements ont contribué au développement du programme.

 

Pour accéder directement à l’article de Dal news

Pour accéder directement au site Web du programme Q-Life

 

1- Caractéristiques socioculturelles de l'étudiant>1.7- Santé mentale de l'étudiant

© 2017 CAPRES all rights reserved / tous droits réservés

Dompteurs de souris