Ouvrir le menu
28 mars 2017 Collégial, Universitaire

Partagez cet article

Les étudiants sont plus motivés à apprendre par leurs pairs que par leurs professeurs

Les étudiants universitaires ayant écouté des pairs leur expliquer pourquoi un cours est important dans le cadre de leur formation ont écrit de meilleurs essais et obtenu de meilleures notes que ceux ayant écouté leur professeur leur fournir les mêmes raisons.

Ces résultats de recherche découlent d’une étude publiée dans la revue International Journal of Educational Research qui est mise de l’avant sur le site Futurity.org.

D’un côté les faits, de l’autre la représentation

Les résultats de la recherche indiquent que si les professeurs sont bons dans la transmission des faits (cold facts), ce sont les pairs qui permettent le mieux aux étudiants de s’imaginer utilisant la matière apprise dans le cadre d’un cours. C’est ce que révèle Cary Roseth, professeure associée en psychologie de l’éducation à la Michigan State University.

La matière apprise en classe prend ainsi sa signification et son sens grâce aux pairs. Ce n’est plus qu’une question de mémorisation. En écoutant les collègues de classe raconter leur histoire, il est plus facile pour l’étudiant de réfléchir à ce qu’il voudra être et faire dans le futur.

Méthodologie

La recherche a été menée auprès de 59 étudiants de premier cycle suivant un cours offert en ligne par une université, dans le cadre du programme de formation pour devenir enseignant. Il s’agit d’un cours d’introduction à la psychologie de l’éducation qui est obligatoire pour les étudiants de ce programme. De façon aléatoire, les étudiants ont reçu les explications sur l’importance du cours pour le développement de leur carrière de professeur en provenance d’un pair ou du professeur, ou n’ont reçu aucune explication.

Les résultats

Les étudiants s’étant fait expliquer les raisons par un pair ont obtenu une note moyenne de 92 %, ce qui est passablement plus élevé que les 86 % obtenus par les étudiants ayant reçu les explications de leur professeur. Les étudiants n’ayant reçu aucune explication, pour leur part, ont obtenu une note moyenne de 90 %.

Selon Roseth, le fait que le professeur a le contrôle sur les notes pourrait venir interférer avec sa capacité de convaincre les étudiants de l’importance du cours.

 

 

Pour accéder directement à l’article de Futurity.org

Pour accéder directement à l’article du International Journal of Education Research

 

2- Enseignement et apprentissage>2.1- Pédagogie, stratégies et moyens d'enseignement

© 2017 CAPRES all rights reserved / tous droits réservés

Dompteurs de souris