Ouvrir le menu
3 mars 2017 Collégial

Partagez cet article

Cégep Limoilou: un outil de lutte au décrochage scolaire qui connait du succès

Un an et demi après le lancement de son initiative «Connaître pour accompagner +» (CPA+) qui vise à prévenir le décrochage scolaire, le cégep de Limoilou fait part des excellents résultats qui en ont découlé dans les programmes où elle a été implantée.

C’est en août 2015 que le cégep de Limoilou lançait cette initiative développée, tout comme d’autres projets, grâce à un investissement de 2,5 M$ de gens d’affaires et de la communauté collégiale.

Qu’est-ce que la structure CPA+

Plus précisément, la structure CPA+ consiste en «un dépistage rapide des situations problématiques et à un ajustement des interventions conduites dans le but de prévenir l’abandon et d’agir d’une façon plus concertée auprès de l’étudiant». Les interventions, basées sur les meilleures pratiques identifiées au Québec, se font donc avant qu’un premier échec ne survienne. De plus, chaque cas est traité en toute confidentialité. En contrepartie, un engagement important (dans sa démarche vers la réussite) est exigé de l’étudiant faisant l’objet d’un suivi.

À l’aide du module Suivi des étudiants à risque ainsi que d’autres mécanismes liés à CPA+, les enseignants sont en mesure d’identifier tout étudiant en difficulté. Ce sont par la suite des professionnels tels que des aides pédagogiques individuels, des conseillers pédagogiques ou des ressources spécialisées (orthopédagogues, psychologues, conseillers en orientation, etc.) qui prennent le relais. En misant sur une équipe multidisciplinaire, il est possible d’intervenir de manière ciblée et au moment propice auprès des étudiants en difficulté. De plus, toute cette démarche permet à l’établissement d’avoir un portrait de chaque groupe d’étudiants, et ce, dès le début de la session.

De leur côté, les enseignants peuvent adapter leur pédagogie en fonction du nombre d’adultes ou de jeunes du secondaire ou encore d’étudiants étrangers qu’ils ont dans leurs groupes.

Des résultats concluants

Lors de la session d’automne 2015, 22,8 % des étudiants inscrits dans l’un des neuf programmes où était implanté CPA+ ont fait l’objet d’un dépistage. Que ce soit dans le programme Animation 3D et synthèse d’images, Technologie de l’électronique Audiovisuel, Technique de bureautique ou Gestion d’un établissement de restauration, les résultats ont été concluants. En effet, les taux de réussite et de persévérance ont connu une nette progression.

Avec la structure CPA+, le taux de réussite de certains de ces programmes a connu une hausse de 8 points de pourcentage alors que le taux de persévérance à quant à lui augmenté de 21 points de pourcentage dans d’autres programmes. Chez les étudiants suivis par une responsable liée à la structure, le taux de réussite se situe à 83 %, révèle l’établissement collégial de Québec.

Une application qui s’étend

Content des résultats obtenus, le cégep Limoilou a décidé d’étendre la structure à sept nouveaux programmes (Technologie de la géomatique, Électronique programmable et robotique, Arts visuels, Technologie de la mécanique du bâtiment, Techniques de gestion hôtelière, Arts, lettres et communication – Créativité et médias ainsi que le profil Développement humain et société en Sciences humaines au campus de Québec). L’objectif de l’établissement d’ici 2018-2019? 44 programmes et profils.

Enfin, la nouvelle structure sera également mise à profit pour offrir un accueil personnalisé aux étudiants internationaux, une clientèle que l’établissement espère bien voir progresser dans les prochaines années.

 

 

Pour obtenir plus d’information au sujet de CPA+, on peut contacter :

Thérèse Lafleur, conseillère en communication

418 647-6600, poste 6863

therese.lafleur@cegeplimoilou.ca 

 

Pour accéder à un article publié dans Le Soleil au sujet de cette initiative

 

 

3- Mesures de soutien>3.3- Outils de dépistage et d'accompagnement

© 2017 CAPRES all rights reserved / tous droits réservés

Dompteurs de souris